Grafisch Ontwerp

Se la couler douce

Bon, j’ai terminé mes comptes rendus de musées. Je peux maintenant vous parler de ma visite à Amsterdam que j’ai entreprise en tant que touriste pour la première fois (car précédemment j’étais allée à des entrevues).

Outre les visites de musées, je me suis promenée à travers les rues, appréciant le joli paysage, les odeurs de marijuana, la foule de touristes, les canaux, l’architecture. Amsterdam est une très belle ville. On sent tout de suite qu’il s’y passe quelque chose; que ça grouille de partout.

Maison sur canal

On retrouve sur les canaux principaux de petites maisons flottantes comme celle-ci. Elles sont habitées, oui oui! Je me demande comment c’est que d’habiter sur l’eau en plein coeur du centre-ville…

Je n’avais pas de but précis outre que d’assister à la présentation de Cremaster 3 de Matthew Barney au Filmmuseum dans Vondelpark alors je me suis arrêtée de temps à autres pour prendre une un café, une bouchée. Relaxe.

Je suis encore indécise par rapport à mon appréciation de Cremaster 3. Je n’ai jamais vu de film aussi «fucké» de toute ma vie (mon 908e film selon ma liste Excel). Ça surpasse mon mentor David Lynch! Cremaster 3 c’est de magnifiques images et de l’envoûtante musique mais un scénario plutôt déconcertant. Attention également aux coeurs sensibles : scène de torture plutôt ragoutante. Je le conseille toutefois aux amateurs de vidéo d’art et aux esprits tordus. Mis à part quelque détails, c’était fascinant. La question est maintenant : vais-je aller voir les Cremaster 1, 2, 4 et 5? C’est tentant!

Publié dans la catégorie Cinéma /Voyage, le 19 April 2006

2 réponses à Se la couler douce

  1. Par wrath666 

    le 28 April 2006 à 1:14

    je te conseille les autres Cremaster: excellent!

  2. Par Marie-Claude 

    le 29 April 2006 à 1:12

    Je compte bien aller les voir! C’est comme un rêve projeté sur grand écran…

Inscrivez-vous aux commentaires RSS