Grafisch Ontwerp

Klaus Nomi, the simple man

Klaus Nomi
Photo en provenance de ce site.

J’écoute Klaus Nomi par périodes depuis maintenant quelques années. Je dois dire que ce soir, il m’aide à passer la soirée et à garder courage. Der Nussbaum, I feel love, Total Eclipse et ses reprises de Falling in love again (Marlene Dietrich) et You don’t own me sont parmis mes préférées.

Ce personnage excentrique à la voix digne d’un chanteur d’opéra a fait sa marque comme plusieurs autres artistes dans le East Village à New York à la fin des années 70. Il fût l’une des premières célébrités à mourir du sida, en 1983.

Peace!

Publié dans la catégorie Musique, le 15 February 2007

Une réponse à Klaus Nomi, the simple man

  1. Par Miss Bebop 

    le 19 February 2007 à 10:29

    Moi aussi j’ai un petit penchant pour la musique des années 70 et 80, Klaus Nomi était vraiment particulier. Je t’invite à visiter mon blog tout nouveau!

    Miss Bebop

Inscrivez-vous aux commentaires RSS